Ensemble vers
votre crédit hypothécaire

 

Il est temps de revoir votre crédit hypothécaire! N'hésitez pas à lire le contenu du lien.

Devenez propriétaire sans fonds propres pour le prix d'un loyer.

Nos formules

1. Mensualités constantes :

Comme son nom l’indique, le montant de la mensualité reste identique tous les mois. Seul le rapport entre la partie “capital” et la partie “intérêts” de la charge mensuelle change. Au début, la partie “intérêts” est supérieure à la partie “capital” mais cette tendance s’inverse au fur et à mesure des mois. A la moitié de la durée, environ un tiers du capital est remboursé.

2. Amortissements constants du capital :

Dans cette formule, les mensualités sont plus élevées au départ qu’en mensualités constantes, mais les mensualités diminuent au fil des mois. La part en capital est fixe et la part en intérêts diminue progressivement. La charge totale est, au même taux et pour la même durée, beaucoup moins élevée par rapport aux mensualités constantes. A la moitié de la durée, la moitié du capital est remboursée.

3. Amortissements variables linéaires du capital :

D’abord, on détermine le montant en capital que vous souhaitez rembourser le premier mois. Pour cela, vous vous basez sur ce qui est pour vous le plus intéressant en tenant compte de vos revenus et de votre capacité financière.

Ensuite, nous calculons le capital linéairement progressif ou dégressif à amortir les mois suivants, afin que le montant du crédit soit complètement remboursé dans le délai convenu. En général, la partie en capital augmentera ou diminuera chaque mois d’un montant fixe.

Les intérêts sont calculés sur le solde restant-dû comme pour les autres modes de remboursement.

Cette formule unique et révolutionnaire vous permet de maximaliser les avantages fiscaux offerts par l’Etat aux propriétaires.

4. Terme fixe :

Dans cette formule, la mensualité est constante et est composée uniquement d’intérêts. Le capital est remboursé en une fois à la fin du contrat. Des crédits avec terme fixe sont intéressants si vous prévoyez à court, moyen ou long terme l’encaissement d’une somme d’argent couvrant au minimum le montant du crédit accordé (par exemple le produit de la vente d’une maison, des bons de caisse qui arrivent à échéance, le montant capitalisé d’une assurance-vie ou assurance-groupe, ...). Pour de plus amples informations sur les avantages de ce produit, n’hésitez pas à nous contacter. La durée minimale pour un crédit avec terme fixe est de 3 mois. La durée maximale est de 30 ans, mais la première période de taux fixe peut être limitée.

5. Le prêt hypothécaire avec amortissement linéaire à la carte :

Dans cette formule, vous déterminez librement le montant initial de votre amortissement. Il est ensuite majoré ou diminué chaque mois d’un montant fixe. Cette augmentation ou diminution est appelée "delta". Cette formule vous permet d’optimaliser ou d’anticiper votre avantage fiscal en fonction de l’augmentation escomptée de vos revenus.

6. La formule équilibre :

Le taux du crédit est sécurisé: il ne peut varier au cours de la vie du crédit qu’entre une valeur plafond et une valeur plancher. En cas de modification du taux c’est la durée du crédit qui varie. En cas de hausse de taux l’augmentation éventuelle de la durée est automatiquement limitée par la mise en jeu du taux plafond (et l’augmentation maximum possible est précisée dans l’offre de crédit).

7. Le crédit placement :

Le Crédit placement est un crédit hypothécaire à terme fixe avec reconstitution du capital au moyen d’une assurance placement de la branche 23. En tant qu’emprunteur, vous payez d’une part les intérêts sur la totalité du montant emprunté ou sur le solde du capital restant dû après remboursements anticipés en cours de contrat. Vous payez d’autre part une prime unique ou périodique pour une assurance placement de la branche 23, de sorte qu’à l’échéance finale du crédit, vous aurez entièrement ou, le cas échéant, partiellement remboursé le montant emprunté.

8. Le remboursement "accordéon" (à durée adaptable) :

Dans le cas d'un crédit à taux variable ou semi-variable, lors de chaque variation du taux - que ce soit à la hausse ou à la baisse - vous avez la possibilité d'adapter la durée de votre crédit afin de maintenir votre charge initiale constante, ou de faire en sorte que votre nouvelle charge l'approche au mieux. En cas de hausse de taux, vous pourrez ainsi atténuer l'effet des variations du taux sur votre charge mensuelle. L’adaptation de la durée est soumise à l’analyse préalable de votre dossier. Les frais de dossiers habituels (d'application au moment de votre demande) vous seront réclamés.

9. Le remboursement progressif :

Le crédit à "charges progressives" permet d'alléger considérablement la charge mensuelle d'un emprunt durant les 6 premières années du crédit. Ce type de remboursement est possible en taux fixe ou semi-variable.

Ainsi, par 25.000 empruntés, la diminution de la charge est de 30 pour les 24 premières mensualités, puis de 20 pour les 24 mensualités suivantes et enfin de 10 durant la cinquième et la sixième année. Pour les mensualités suivantes et jusqu'à l'échéance de variation de taux, la charge est identique à celle d'un crédit qui n'aurait pas bénéficié du système à charges progressives. Pour ce type de remboursement, la durée maximale est obligatoirement fixée à 20 ans.

10. La reconstitution par une assurance vie mixte :

Dans cette formule, un contrat d’assurance vie mixte est adjoint au prêt. Autrement dit, le capital emprunté est remboursé en une fois par le versement du capital assuré, d’où l’appellation "reconstitution" du prêt. Normalement, cette reconstitution intervient à l’échéance du contrat. Mais elle peut aussi intervenir plus tôt lorsque l’assuré emprunteur décède avant l’expiration prévue. Pendant toute la durée du contrat, vous payez chaque mois les intérêts sur le capital emprunté ainsi que la prime de l’assurance vie mixte.

11. Le crédit-pont :

Vous souhaitez acheter ou construire une maison qui sera financée, partiellement ou totalement, par le produit de la vente d’un autre bien. Vous ne connaissez pas la date précise de cette vente. Cependant, vous avez besoin de cet argent pour votre maison.

Le crédit-pont met à votre disposition les liquidités nécessaires en attendant la vente de l’autre bien. Concrètement, vous déterminez vous-même la durée du crédit (maximum 2 ans) ; vous le remboursez en une fois à la date à laquelle le bien immobilier est vendu. Etant donné que cette date est souvent indéterminée, vous ne devez aucune indemnité de remploi en cas de remboursement anticipé. En fait, vous ne payez que des intérêts mensuels sur le montant prélevé du crédit.

Contactez-nous pour plus d'informations.